La fondation

This post is also available in: Nederlands (Néerlandais)

Fondation Microprojets

En été 2005, un groupe d’entrepreneurs hollandais vivant dans la province de Drenthe (membres du Commercial Club Emmen), des professeurs et des étudiants de l’Université Stenden d’Emmen, Meppel, Groningen et Leeuwarden (www.stenden.com, ancienne Hogeschool Drenthe) se sont rendus au Malawi pour voyage d’exploration et de reconnaissance.

Ils ont rencontré une mauvaise situation économique, ce qui les a motivés à discuter de la façon de réduire la pauvreté. La fondation Microprojects est ainsi née. Jusqu’au 1er janvier 2008 en tant que département de l’Université Stenden. Depuis 2008, quelques anciens employés et anciens étudiants de l’Université de Stenden, membres de la fondation Microprojects, ont mis en place une nouvelle organisation indépendante appelée Millennium Microprojects Foundation (SMMF). Vu la situation particuliere au Burundi, la fondation se concentre beaucoup sur le Burundi. SMMF est ouvert pour travailler dans les pays africains suivants: Malawi, Rwanda, Burundi, Ouganda, Kenya et Tanzanie. En juillet 2013, le nom de la fondation a été changé en fondation Microprojects.

Vision

La Fondation Microprojects est une petite organisation avec ambition globale de contribuer directement à l’amélioration des conditions de vie des personnes défavorisées dans le monde. La Fondation veut un monde dans lequel les gens sont égaux et où aucune limite n’est placée dans les possibilités de développement des personnes.

Mission

La Fondation tente de concrétiser sa vision à travers le soutien financier, le conseil, le travail en réseau, le lobbying, l’éducation et l’échange. Cela pour aider les plus vulnérables, en leur apportant un soutien dont ils ont besoin pour répondre à leurs besoins primaires.

Objectifs

La Fondation vise à:

• promouvoir l’implication et la sensibilisation des habitants des Pays-Bas pour contribuer dans les domaines du développement durable, de la paix et de la sécurité, des droits de l’homme et de l’environnement dans les pays en voie de développement
• promouvoir les microprojets (projets à petite échelle) et l’éducation pour contribuer concrètement à la réalisation des ODD dans les pays pauvres.